Alice-Roy/Nancy-Drew
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Alice-Roy/Nancy-Drew

Un forum sur les œuvres de Caroline Quine, les séries Alice, sœurs Parker et autres !
 
AccueilRechercherConnexionS'enregistrerGalerie
Le Deal du moment : -50%
Mémoire PC 32Go (2 x 16Go) à 3200 MHz ...
Voir le deal
87.99 €

 

 ### Centenaire de Georges Bayard ###

Aller en bas 
AuteurMessage
Valente



Messages : 3
Date d'inscription : 05/10/2020

### Centenaire de Georges Bayard ### Empty
MessageSujet: ### Centenaire de Georges Bayard ###   ### Centenaire de Georges Bayard ### Icon_minitimeVen 16 Oct - 7:52

### Centenaire de Georges Bayard ###
Georges Bayard (1918 - 2004) écrivain français et auteur de romans pour la jeunesse.

2020, année cauchemardesque  ma p'tit Lulu,
Les forets brûlent, c'est la sécheresse.
Les riches sont de plus en plus riches, les pauvres, idem, c'est à dire plus pauvres.
La banquise est devenue un glaçon pour apéritif. Je vais croiser des ours polaires sur ma route.
C'est moi le responsable. Je suis l'ennemi public n°1 ma p'tit Lulu !
J’appartiens à l'espèce humaine qui a tout détruit, même notre vie.
J'ai honte. Envie de me suicider au Covid-19, « mélangé à la confiture de groseille. »
Par lâcheté, je renonce car j'ai commencé à lire Michel et les castors de Georges Bayard.
Et y a plein de surprises dans ce E-book made in France, crée avec passion par DCM.
C'est du "local" un Michel de Georges Bayard. En 1975, écrivains et l'industries sont encore « chez nous ».
En 2020, il faut se replonger dans l'histoire des années "70", qu'enfant, nous avons vécu en partie.
J'avoue que la présentation de ce Michel par M. Forcheron, m'a emballé.
La richesse des connaissances de Michel Forcheron sur l'auteur et les personnages de la série aident
à la découverte de l'univers de Georges Bayard.
G. Bayard, cet enseignant qui écrit des histoires pour susciter la curiosité de son lecteur et l'inviter à découvrir
le monde qui l'entoure. Ce monde qui sera bientôt entre ses mains.
Cette édition de la série Michel en E-book est un très bel hommage à monsieur Georges Bayrad.
Quelle tristesse que de constater le peu de reconnaissance de l'éditeur Hachette pour cet auteur
qui a rapporté tant de brouzoufs à « la pieuvre verte ».
Mais n'accablons pas Hachette Travel Retail très en difficulté à cause de la Covid-19.
Oui..., je vais vous expliquez Monsieur Bayard, Publishing, Free cash-flow, le Résop Groupe, etc d'Hachette.
(...)
On retrouve Daniel avec notre héros accompagné en plus... je vous laisse deviner ?
Hé ouais, nous retrouvons Martine. Très bien dessiné par P. Daure.
Mais Martine au « visage régulier, intelligent, éclairé par deux grands yeux bleus très vifs »,
est un "sous rôle secondaire" pour Monsieur Bayard. Une Martine que Georges Bayard oubli dans un chapitre.
Martine fait les courses, la vaisselle et autres tâches ménagères... dans quelques
années, c'est les "allocs" de la CAF virés sur son compte "CCP"... car depuis 10 ans déjà
une femme a le droit d'ouvrir un compte bancaire et avoir un travail sans le consentement
du mari. Y a encore du boulot Martine pour l'égalité !

Ce Michel et les castors est pour moi une découverte, car je n'avais pas connaissance de l'existence des
castors en France. Je sais ! « Bonjour le bolos ! »... mais j'ai toujours vécu dans le "minéral".
Je prends des couleurs sous les lumières artificielles d'un sous sol et vois le jour au clair de lune...
Et la "nature", c'est un truc pas très naturel. C'est en lisant Michel que je découvre ce « monde ».

Je ne sais pas si vous serez d'accord avec moi, mais le déroulement des faits, le lieu, l'ambiance en fond le
plus "Georges Siméon" de la série. L'aurore, le p'tit matin, chocolats et pain grillé... Dehors  « la surface
lisse d’une lône (...) la solitude du lieu (...) et le castor a plongé ! » Moi aussi j'ai plongé dans
l'histoire de gens simples habitant un village avec son café, son épicerie... par un mois de novembre des années 70.
Tout commence quand Michel observe par la fenêtre « L’homme marchait très vite, bien qu’atteint d’une légère claudication. »
L'aventure démarre et qu'elle aventure !
Mettez vos bottes pour vous balader sur les bords des lônes, méfiez-vous des vrais faux braconniers
ou l'inverse, saluez l'orpailleur... L'artiste peintre croise Nestor la Canne sans le savoir, des Romains
auraient laissé un trésor dans la région et n'oubliez pas de passer à l'épicerie pour prendre
d'excellentes saucisses. Si vous pensez que j'ai "fumé"... c'est pas faux... Du "Caporal bleu" roulé à la main !

J'ai failli, tel le castor, rongé la liseuse pour faire « barrage » au mot "FIN".
Félicitations Monsieur Bayard pour ce Michel et les castors.

Merci DCM & Michel Forcheron pour cette édition numérique "spéciale bibliophile".
Revenir en haut Aller en bas
 
### Centenaire de Georges Bayard ###
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alice-Roy/Nancy-Drew :: Les autres séries pour enfants :: Georges Bayard-
Sauter vers: